Catégories
théorie

Comment devenir crypto-artiste facilement : kit de démarrage

Pour devenir crypto-artiste facilement et percer dans le crypto art, il faut commencer par le dĂ©but : comprendre oĂč on met les pieds pour savoir ce qu’on fait. L’article va exposer quelques bases thĂ©oriques essentielles pour se lancer, dĂ©buter en crypto-art et devenir crypto-artiste.

un peu de musique pour accompagner cette entrée en matiÚre

Au commencement, il y avait la blockchain

Un livre de compte

Si tu ne connais pas encore la blockchain, il faut comprendre que c’est une technologie rĂ©cente que tu peux comparer Ă  un gros livre de compte complĂštement dĂ©centralisĂ© et super sĂ©curisĂ©. Ce livre de compte va enregistrer des transactions dans des blocs qui vont ĂȘtre liĂ©s entre eux. Le dernier bloc conserve une rĂ©fĂ©rence vers son prĂ©dĂ©cesseur d’oĂč le nom de blockchain ou chaĂźne de blocs en français.

Des transactions

Chaque bloc regroupe donc des transactions entre des entitĂ©s (personnes physiques, morales, programmes, etc.) reprĂ©sentĂ©es par des adresses. L’exemple de transaction le plus courant est un Ă©change de crypto-monnaie. Par exemple Alice qui a l’adresse A, a envoyĂ© 1 ETH (1 Ether) Ă  Bob qui a l’adresse B.

Connaßtre la blockchain : l'étape numéro 1 pour devenir crypto-artiste
ConnaĂźtre la blockchain : l’Ă©tape numĂ©ro 1 pour devenir crypto-artiste

Des validateurs qui sécurisent

En plus, elle est sĂ©curisĂ©e. Pour crĂ©er un bloc, un participant du rĂ©seau appelĂ© validateur va vĂ©rifier que la transaction est bien formĂ©e. Si c’est bien le cas, il va procĂ©der Ă  la crĂ©ation d’un bloc en utilisant des techniques cryptographiques. Cela va valider la transaction et la lier aux autres contenues dans le mĂȘme bloc qu’elle. AprĂšs ça, les opĂ©rations de falsification seront trĂšs compliquĂ©es d’autant plus que la blockchain va ĂȘtre partagĂ©e entre plusieurs ordinateurs qui vont ajouter de la complexitĂ© quand on va chaĂźner un nouveau bloc. Plus on ajoute de bloc plus il est difficile de falsifier une opĂ©ration.

Chaque bloc enregistre les transactions de maniĂšre chiffrĂ©e (cryptĂ© si tu prĂ©fĂšres) sous la forme d’un hash. Un hash est une empreinte numĂ©rique, on ne peut pas avoir 2 empreintes identiques pour des 2 transactions diffĂ©rentes. On dit qu’il ne peut pas y avoir de collision. Pour continuer l’exemple d’un Ă©change de crypto entre Alice et Bob, le hash va se composer Ă  partir des adresses d’Alice et Bob. Ensuite si quelqu’un veut remplacer la transaction en remplaçant Bob par Charles, le hash sera complĂštement diffĂ©rent et le rĂ©seau le verra tout de suite. On dit aussi que la blockchain est immuable car on ne peut pas changer ou modifier une transaction lorsqu’elle a Ă©tĂ© validĂ©e.

La transaction doit ĂȘtre enfin examinĂ©e et approuvĂ©e par une partie du rĂ©seau pour ĂȘtre validĂ©e dĂ©finitivement et ĂȘtre inscrite dans un bloc de la blockchain, c’est le consensus.

Un wallet pour signer et naviguer

Chaque wallet contient les Ă©lĂ©ments nĂ©cessaires pour signer les transactions et les authentifier. Comme pour valider une opĂ©ration avec ta CB tu as besoin de ton code PIN, le secret utilisĂ© pour valider une opĂ©ration sur la blockchain c’est ta clĂ© privĂ© stockĂ©e dans ton wallet. Ta clĂ© publique permettra plus tard au validateur de vĂ©rifier ta signature et savoir que tu es bien Ă  l’origine de l’opĂ©ration. Le wallet va aussi stocker les transactions et les soldes de nos actifs numĂ©riques. Et il va t’ĂȘtre rapidement indispensable pour te connecter aux diffĂ©rentes dapps et surfer sur le web3. On verra dans un prochain article comment se installer un wallet et crĂ©er notre premier NFT.

Un systÚme décentralisé et équitable

C’est aussi une base de donnĂ©e complĂštement transparente : tout le monde peut voir toutes les opĂ©rations de tout le monde depuis le dĂ©but. Le premier bloc s’appelle le bloc de gĂ©nĂšse. Et dĂ©centralisĂ©e : la blockchain est stockĂ©e sur un grand nombre d’ordinateurs ce qui la rend trĂšs robuste aux pannes et amĂ©liore aussi sa disponibilitĂ©. Et chaque opĂ©ration est validĂ©e par un certain nombre de nƓuds ou de participant du rĂ©seau selon un consensus inclut dans la blockchain. Cela garantit l’impartialitĂ© de la blockchain car chaque transaction sera traitĂ©e de façon Ă©quitable et sans intervention humaine malveillante.

Des outils de consultations

On peut donc facilement consulter les blockchains, voici quelques liens utiles, on les appelle les scanners de chaĂźne.

Ethereum : blockchain incontournable pour devenir crypto-artiste
Ethereum : blockchain incontournable pour devenir crypto-artiste

Token : ETH

https://etherscan.io/

Polygon Matic : blockchain, moins chĂšre en frais de gas
Polygon Matic : blockchain, moins chĂšre en frais de gas

Token : MATIC

https://polygonscan.com/

Tezos, une blockchain française, veut concurrencer Etheruem
Tezos, une blockchain française, veut concurrencer Etheruem

Token : TEZ

https://tzkt.io/

💡 Un conseil : crĂ©e toi un lien rapide dans ta barre de favoris de navigateur pour ĂȘtre sĂ»r d’aller toujours sur le bon site. C’est d’ailleurs une bonne pratique pour tous les sites / et dapps de la blockchain pour Ă©viter de te faire scamer (= arnaquer).
💡 Autre astuce : supprime le nom de ton favoris pour n’avoir que sa favicon, ça prendra moins de place.

Petite note, vigilance sur les logos aussi, par exemple bitcoin et bitcoin cash se ressemblent mais ne sont pas la mĂȘme crypto !

Puis est arrivée Ethereum avec ses Smart Contracts

La premiĂšre blockchain est nĂ©e avec le Bitcoin. Elle a introduit tous les principes qu’on vient de voir plus haut. Ensuite, une seconde blockchain est arrivĂ©e : Ethereum.

ethereum : un must-have de ton wallet si tu veux devenir crypto-artiste
ethereum : un must-have de ton wallet si tu veux devenir crypto-artiste

La particularitĂ© d’Ethereum est d’avoir ajoutĂ© dans la blockchain, la capacitĂ© d’exĂ©cuter des programmes : les smart contracts. Ces contrats intelligents, sont transparents eux aussi, tout le monde peut les lire et mĂȘme les rĂ©utiliser. C’est le cas du smart contract qui a Ă©tĂ© inventĂ© pour les NFT : le ERC721.

Le premier smart contract, le ERC20, dĂ©finit ce qu’on appelle un token. Les tokens (jeton en français) les plus connus sont les tokens qui portent les crypto-monnaies. La crypto-monnaie ETH de la blockchain Ethereum est un token ERC20. Un token ERC20 est complĂštement interchangeable. A peu prĂšs comme une piĂšce de monnaie. Je dis Ă  peu prĂšs, car certaines piĂšces de monnaie peuvent acquĂ©rir plus de valeur selon leur date de crĂ©ation. La valeur est alors liĂ©e Ă  la raretĂ© de la piĂšce.

Et enfin, les NFTs et le début du crypto art

Les NFTs, les Non Fongible Token sont arrivĂ©s en 2018 avec la crĂ©ation d’un nouveau smart contract : l’ERC721. Sa particularitĂ© : Ă  l’inverse du contrat de token strandard ERC20, il crĂ©e un token non fongible, c’est Ă  dire qu’on ne peut pas Ă©changer. Deux tokens ERC721 n’ont pas la mĂȘme valeur alors que 2 tokens ERC20 de mĂȘme type sont complĂštement interchangeables. Les NFTs sont uniques, on ne peut pas les Ă©changer. Un fichier numĂ©rique et une meta description accompagnent le NFT pour ajouter Ă  son caractĂšre unique. Pour crĂ©er un NFT on dit qu’on le mint, on le frappe, comme on frappe une piĂšce ou un sceau. Le vocabulaire aussi donne l’idĂ©e de piĂšce unique.

Avec la naissance des NFT, le crypto art était né ! On parle de crypto-art pour signifier le cÎté cryptographique, le chiffrement de données sur la blockchain.

Ce qui est important a retenir c’est la crĂ©ation de raretĂ©. La naissance des NFT, a crĂ©Ă© la notion de raretĂ© dans le numĂ©rique. Avant tout n’Ă©tait que copie numĂ©rique. Maintenant, le NFT prouve qu’un fichier numĂ©rique est unique. On ne peut pas le changer. 2 NFTs diffĂ©rents n’ont pas la mĂȘme valeur.

Analogies et derniers concepts (si t’es pressé·e : lis juste ça !)

Pour résumer

Pour rĂ©sumer et filer la mĂ©taphore, on peut dire qu’une blockchain est comme un gros livre de compte ouvert Ă  tout le monde. Sauf que n’importe qui ne peut pas aller modifier ses avoirs car chaque transaction doit ĂȘtre validĂ©e par le rĂ©seau et la cryptographie apporte la sĂ©curitĂ©.

La blockchain Ethereum a ajoutĂ© une Ă©volution technologique majeure : le smart contract. Imagine la blockchain comme un genre de notaire universel chez qui chacun peut aller consulter les contrats de tout le monde ou comme un ordinateur gĂ©ant. Et chaque contrat une fois sur la blockchain a Ă©tĂ©, ou sera obligatoirement exĂ©cutĂ©, c’est la froide logique et qualitĂ© du code, du programme inscrit sur la blockchain, inarrĂȘtable.

La blockchain conserve notre anonymat car on ne voit pas nos noms sur chaque transaction mais uniquement les adresses que nous possédons dans notre wallet.

Enfin, les NFTs sont des actifs numĂ©riques, ils incorporent Ă  la fois une preuve de possession et un bien numĂ©rique sous forme de fichier et de meta donnĂ©es descriptives. Les NFTs peuvent aussi reprĂ©senter des objets, des parties d’objets, de bien et mĂȘme de corps de la vie rĂ©elle. Par exemple la jeune tennis woman Oleksandra Oliynykova, en dĂ©but de carriĂšre, a vendu un espace de peau sur son avant-bras.

La suite pour t’aider Ă  devenir crypto-artiste

J’espĂšre que l’article n’Ă©tait pas trop technique et que les concepts complexes de la blockchain te paraissent maintenant plus simples et moins obscurs. Si au contraire tu as trouvĂ© l’article trop simple et que tu as besoin de prĂ©cisions, n’hĂ©site pas Ă  me le dire en commentaire, je peux Ă©crire des articles complĂ©mentaires pour approfondir certaines notions.

💡 J’ai commencĂ© la constitution d’un glossaire que je compte enrichir au fur et Ă  mesure, donc, cher crypto-lecteur, n’hĂ©site pas Ă  me faire des propositions d’entrĂ©e.

Pour la suite je te propose de te prĂ©senter l’installation d’un wallet et la crĂ©ation de ton premier NFT. Ce sera probablement mon prochain article (beaucoup plus pratique). Et en parallĂšle je commence Ă  contacter des artistes et acteurs du monde des NFTs pour les interviewer, connaĂźtre leur parcours, leurs techniques et nous donner de l’inspiration. Je compte faire un article et une interview par semaine. Je prĂ©ciserai d’ailleurs les modalitĂ©s de ce challenge dans un prochain post.

Dis-moi en commentaire si l’article t’as apportĂ© quelque chose pour devenir crypto-artiste, si tu apprĂ©cies le concept de musique d’accompagnement et si la suite que je propose t’intĂ©resse. En tout cas, ma fille adore l’image de couverture 🙂

Merci et Ă  bientĂŽt !

Tu as ❀ aimĂ© l’article ?

J'ai créé un guide pour te lancer rapidement dans le crypto art.

Tu y découvriras :

  • La blockchain
  • Les NFTs
  • L'installation d'un wallet crypto
  • La frappe et la vente ton premier NFT
Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager ;)

Par François

J'ai créé le blog L'Artiste Crypto dans le but d'aider les artistes amateurs comme moi à se professionnaliser. Je souhaite apporter de l'inspiration en documentant la poursuite d'un objectif : devenir crypto artiste et réussir sur le Web3. A travers des articles, des vidéos et des interviews j'espÚre y parvenir et te faciliter la tùche.

22 réponses sur « Comment devenir crypto-artiste facilement : kit de démarrage »

Super article et je m abonne a ton blog 😉 je suis moi mĂȘme investisseuse en. Crypto et le sujet sur lequel je suis le moins au point est l art ! Donc je serai tres heureuse de te suivre. Et quand tu en arriveras Ă  la partie de la formation sur les articles invitĂ©s, tu seras le bienvenu chez Fric au fĂ©minin 💾😉

Avec plaisir ! On pourra sĂ»rement Ă©changer sur l’investissement crypto ça bouge trĂšs vite et c’est super motivant. Je ne manquerai pas de te solliciter pour Ă©changer des articles invitĂ©s 🙂

Bonjour đŸ‘‹đŸ» François,
J’ai pris le temps de lire ton article de bout en bout. Les explications sont trĂšs claires malgrĂ© toute la technique. J’ai partagĂ© ton article chez mon fils qui s’intĂ©resse Ă  ce type d’art. J’espĂšre qu’il le lira jusqu’au bout.

Super ! Muy bien ! Trop content d’avoir rĂ©ussi Ă  ĂȘtre clair. Et j’espĂšre que ça pourra aider ton fils. Il s’intĂ©resse Ă  ce type d’art en tant qu’artiste ou pour d’autres raisons ?

Article trĂšs intĂ©ressant ! mes connaissances en crypto sont limitĂ©es et je dois les dĂ©velopper. Je vais donc suivre ton blog. Je t’inviterai Ă  faire un article sur mon blog sur ce sujet, la crypto et l’art comme investissement.

Cool cool ! Pour l’instant je n’ai pas encore de newsletter, mais tu peux suivre ma page facebook ou mon compte instagram pour ĂȘtre au courant de la sortie des nouveaux articles.

Eh bĂ© ! j’en suis bouche bĂ©e 🙂 Je suis franchement trĂšs content d’avoir pu t’Ă©clairer sur le sujet car je suis persuadĂ© que beaucoup de choses vont se passer sur la blockchain Ă  l’avenir donc c’est quand mĂȘme mieux de savoir ce que c’est.

Waouh ! Je ne connaissais pas le concept de crypto-artiste, c’est vraiment une dĂ©couverte pour moi.
Ton article est trĂšs bien fait et tellement intĂ©ressant, vraiment merci 🙂

Bravo pour ton article François.
Une chose me turlupine cependant : puis-je avoir  » en vrai  » une Ɠuvre crypto art?

Merci Marie ! TrĂšs bonne question. Une oeuvre crypto ou un NFT est une oeuvre numĂ©rique. Si l’artiste propose en plus une version tangible de son oeuvre il peut te la donner en plus. Ca peut ĂȘtre une impression de l’oeuvre signĂ©e par exemple mais rien ne l’y oblige. Quand tu achĂštes un NFT, c’est Ă  toi de te renseigner pour savoir si l’artiste vend des bonus physiques. Pour te donner un exemple, j’ai mintĂ© 10 oeuvres de marubu comme cet ARC #91, et il m’a envoyĂ© 2 impressions signĂ©es de 64x55cm de 2 de mes mints et un dessin original de 20x20cm complĂštement absent de la blockchain et je ne m’y attendais pas du tout 🙂 Alors tu vois, tu achĂštes un tableau numĂ©rique mais tu peux aussi obtenir des versions physiques. C’est au cas par cas.

Bonjour François,
bravo pour cet article, je connais un peu le domaine des cryptos et j’ai trouvĂ© l’article trĂšs clair.
Je suis dans l’emailing donc un sujet trĂšs diffĂ©rent mais j’aime beaucoup l’art et je suis intĂ©ressĂ©e pour en connaĂźtre plus sur l’interaction de ces 2 domaines.
J’ai dĂ©jĂ  un peu survolĂ© cette interaction et je suis curieuse de l’approfondir.
Des interviews sont une trÚs bonne idée.

Bonjour Diane,
La magie de l’art c’est justement de pouvoir rassembler des domaines complĂštement diffĂ©rents. Je crois d’ailleurs que certains artistes font dĂ©jĂ  de l’art via email (faudra que je retrouve la rĂ©fĂ©rence). Et sur fxhash, une plateforme de vente et de crĂ©ation de nft sur la blockchain française tezos, on peut dĂ©jĂ  transformer des articles de blogs en NFT.
Et merci pour l’encouragement pour les interviews !

Super article ! Je n’y connais absolument rien en NFT et je commence Ă  comprendre un peu mieux. Je sais ou chercher pour approfondir mes connaissances sur le sujet maintenant ! 😊 Merci pour cet article trĂšs complet, pour ma part (et Ă©tant une complĂšte dĂ©butante) je ne l’ai pas trouvĂ© trop « simple », je suis encore un peu perdu avec tout les termes mais je trouve l’article bien construit et bien expliquĂ© !

Laisser un commentaire